Chiffres clés du secteur

au 31/12/2016
Encours crédit : 135 025 284 146
Dépôts : 100 742 161 166
Clients actifs : 2.208.479
Emprunteurs actifs : 599.915
PAR 30jrs : 8.96 %
PAR 90jrs : 6.8 %

Info du secteur

Newsletters - Magazines

Cinq Institution de microfinance (Imf) membres du Consortium Alafia et partenaires du projet Adapami ainsi que l’Association professionnelle elle-même ont validé dans la journée du 09 octobre 2018, leur stratégie assortie de plan d’actions en matière d’Egalité femme homme (Efh) au cours d’un atelier tenu au siège du Consortium Alafia.

Les travaux de l’atelier de validation ont été lancés par Maurille Couthon, Directeur du projet Adapami qui, dans son mot d’ouverture, a justifié l’élaboration de ces stratégies et plans d’actions. En effet, le projet d’Appui au développement, à la professionnalisation et à l’assainissement de la microfinance (Adapami) au Bénin est un programme d’inclusion financière qui vise à inclure 500.000 nouveaux clients dont 335.000 femmes. Pour Maurille Couthon, cet objectif ne peut atteint en l’absence de définition et de mise en application de stratégie Efh tant par le projet que par les Sfd partenaires. C’est pourquoi le projet n’a pas lésiné sur les moyens afin d’accompagner chaque structure partenaire, au regard de ses réalités, à se doter d’une stratégie Efh propre. Les plans d’actions adoptés au cours de l’atelier constituent désormais un repère pour les Sfd afin que les disparités liées au sexe en matière d’accès au pouvoir, à la connaissance, à l’emploi mais aussi aux ressources soient corrigées.

Des disparités relevées

La situation Efh n’est pas reluisante lorsque l’on considère les axes relatifs aux ressources, au pouvoir, à l’emploi et à la connaissance. En effet, l’étude ayant conduit à l’élaboration des stratégies et plans d’actions Efh a montré une grande inégalité dans l’accès aux ressources notamment à moyen terme entre l’homme et la femme en défaveur de cette dernière. Les femmes sont faiblement représentées au niveau des organes de gestion des Sfd et occupent rarement les postes de présidence de ces organes. La proportion des femmes en matière d’accès à l’emploi tourne autour de 30% et une très faible proportion est notée dans l’occupation des postes de responsabilité (chefs d’agence ou directeur). Enfin, l’étude a révélé que dans les Sfd, les hommes bénéficient de plus de formation que les femmes en nombre absolu et en proportion. Les Sfd disposent de plan de formation qui ne comportent pas de critères sexo-spécifiques.

Réseau

Retrouver nos membres où qu'ils soient sur l'ensemble du territoire.

Etudes et Publications

Prix et distinctions

Prix de l'Excellence en Microfinance - Edition 2017
décerné à ACFB (Association des Caisses de Financement à la Base)
Défense des intérêts collectifs et promotion des SFD
Informer le grand public sur les activités de l'Association, les autorités sur les menaces du secteur et les mesures correctives et outiller les SFD au regard des opportunités sur la finance digitale et agricole
Professionnalisation et développement des SFD
Contribuer à l'amélioration du niveau de professionnalisation des dirigeants, techniciens et gestionnaires des SFD et renforcer les connaissances des BDS Providers sur le secteur de la microfinance.
Développement institutionnel et coopération entre SFD
Assurer la gestion technique, financière et comptable efficace des partenariats, renforcer la coopération entre membres et favoriser entre eux de nouveaux partenariats et fidéliser le personnel de l'Association
Cercle pour la Promotion des Initiatives Locales de Développement
Accompagner les acteurs du système financier au Bénin dans leur professionnalisation et leur développement à travers la fourniture des services de qualité et des produits innovants compétitifs adaptés
Place Goho à Abomey
Département du Zou
Contact • Mentions légales • Liens utiles © Copyright 2017
Consortium Alafia. Tous droits réservés

 

Texte d'origine