Chiffres clés du secteur

au 31/12/2017
Encours crédit : 143 955 113 690
Dépôts : 103 377 586 974
Clients actifs : 2.139.266
Emprunteurs actifs : 661.397
PAR 30jrs : 9.82 %
PAR 90jrs : 7.42 %

Info du secteur

Newsletters - Magazines

  • Crédit immobilier

Le crédit est destiné au financement de la construction d’une maison ou de son aménagement. Le Montant maximum est 10.000.000 F francs FCFA pour une durée de 60 mois au maximum. Le taux d’intérêt appliqué est dégressif et s’applique sur le montant restant dû. Il est fonction de la durée de remboursement et varie entre 1.5% et 2%. La garantie indispensable pour l’obtention de ce crédit est la parcelle sur laquelle le bénéficiaire souhaite construire la maison ou celle sur laquelle est érigée la maison à aménager si l’emprunteur est un micro entrepreneur. A contrario, c’est-à-dire que si l’emprunteur est un salarié d’une entreprise publique ou privée, il lui faudra fournir comme garantie, outre la parcelle sur laquelle la maison est érigée, apporter son salaire qui constitue sa source de revenu régulier.

Comme principaux critères d’éligibilité au micro crédit immobilier, il faut être un micro entrepreneur bénéficiant déjà de ce crédit pour le financement de son activité génératrice de revenus ou bien être un salarié percevant un salaire régulier dans une entreprise publique ou privée.

  • Crédit relais

Ces crédits permettent de refinancer les ONG locales afin de pouvoir atteindre les micro-entrepreneurs situés hors de sa zone d’intervention. Dans le système de crédit relais, l’ONG partenaire est considérée comme un client et bénéficie d’un crédit global à un taux d’intérêt préférentiel de 1% par mois sur l’encours pour une durée maximale de 24 mois. La périodicité peut être mensuelle, bimensuelle, trimestrielle, semestrielle, avec un délai de grâce pouvant atteindre 6 mois.

Les bénéficiaires finaux du crédit relais sont des clients de l’ONG. Le montant du crédit global dépend du nombre de bénéficiaires finals du crédit relais. Le montant maximum accordé par l’ONG partenaire à chaque bénéficiaire final ne doit pas dépasser le montant maximum accordé aux membres des groupes de caution solidaire, sans que le montant global mis à la disposition de l’ONG ne dépasse le plafond de 5.000.000 FCFA.

  • Crédit de promotion de l'artisanat

On y distingue entre autres, le crédit de démarrage d’activité : ce crédit est destiné au financement des achats d’équipements ou de fonds de roulement pour l’installation des jeunes artisans diplômés sans emplois dans les différents corps de métiers. Ce sont donc les jeunes diplômés des corps de métier qui ne se sont pas encore installés et qui sont en manque de moyens financiers pour le faire qui constituent la cible visée par ce produit. Une priorité est donnée aux jeunes femmes artisanes diplômés sans emploi. Le crédit comporte deux types de prêts : les crédits individuels et les crédits de groupe qui fonctionnent exactement comme les crédits de caution solidaires et les crédits individuels ci-dessus présentés. Le montant du crédit varie de 20.000 FCFA à 300.000 FCFA tant pour les crédits individuels que pour les crédits de groupe. La durée maximum est de 36 mois. Chaque emprunteur, s’il le désire peut solliciter un délai de grâce allant de 1 à 6 mois. En dehors de ces produits qui sont fonctionnels, il y a des projets  en cours  de constitution de fonds de garantie pour faciliter davantage l’offre de service financiers pour certains corps de métiers. Ces fonds en projets sont :

  • le FOGA pour les artisans de tous les corps de métiers et qui sont affiliés à la Fédération Nationale des Artisans du Bénin (FNAB);
  • Le PEFAB destiné aux femmes intervenant dans la transformation agroalimentaire;
  • Le Fonds de Garantie des tisserands (FG Tisserands), orientés vers les artisans spécialisés dans le métier de tissage.

Précédent...

Réseau

Retrouver nos membres où qu'ils soient sur l'ensemble du territoire.

Etudes et Publications

Prix et distinctions

Prix de l'Excellence en Microfinance - Edition 2017
décerné à ACFB (Association des Caisses de Financement à la Base)
Défense des intérêts collectifs et promotion des SFD
Informer le grand public sur les activités de l'Association, les autorités sur les menaces du secteur et les mesures correctives et outiller les SFD au regard des opportunités sur la finance digitale et agricole
Professionnalisation et développement des SFD
Contribuer à l'amélioration du niveau de professionnalisation des dirigeants, techniciens et gestionnaires des SFD et renforcer les connaissances des BDS Providers sur le secteur de la microfinance.
Développement institutionnel et coopération entre SFD
Assurer la gestion technique, financière et comptable efficace des partenariats, renforcer la coopération entre membres et favoriser entre eux de nouveaux partenariats et fidéliser le personnel de l'Association
Cercle pour la Promotion des Initiatives Locales de Développement
Accompagner les acteurs du système financier au Bénin dans leur professionnalisation et leur développement à travers la fourniture des services de qualité et des produits innovants compétitifs adaptés
Place Goho à Abomey
Département du Zou
Contact • Mentions légales • Liens utiles © Copyright 2017
Consortium Alafia. Tous droits réservés

 

Texte d'origine